Thailande 🇹🇭 Ko Kut+Bkk

Merveille des merveilles, exactement ce qu’il me fallait, beauté, chaleur, tranquillité. Cette foutue cigale m’a bien fait flipper en arrivant avec son cri strident et finalement, chaque fin de journée, je l’attendais impatiemment ! Bonnes virées en scooter, une journée pour trouver mon havre de paix puis trois pour découvrir l’île. Avec toutes les jambes cassées et brûlures diverses observées depuis le début de mon voyage, à moi le tatoo gratuit, le baiser du pot d’échappement, léger léger heureusement. Ne conduis pas depuis longtemps de scooter et suis toujours tombée à l’arrêt, au moment où je me relâche après m’être bien concentrée. Bcp de lecture, gâtée par « Le grand coeur » et « Corps et âme », peu de baignades du coup, en même temps eau certes sublime mais vraiment trop chaude pour moi, cascades idem. Onze jours parfaits que j’ai eu du mal à quitter.

Retour Bangkok avec un peu d’appréhension, m’étais pas sentie si à l’aise que ça la première fois, pour commencer mon voyage. Tout de même ravie de retrouver tous ces lady boys si rigolos et bien dans leurs peaux. Découvre Khao San Road, terminus de notre bus, le quartier des ristoux que j’avais bien entendu boudé. Idéal pour prendre un express boat pour Little India où je souhaite m’installer, trouve l’hôtel parfait (Tim House) à 15€/nuit pour 8 nuits grâce à Booking que normalement je n’utilise pas. Suis au cÅ“ur des temples et des magasins qui leur sont dédiés, ainsi qu’aux moines. Pas loin du tout de Little India, Khao San et ce cher canal qui me mène directement au Bts (métro aérien). Passe mes deux premiers jours à trouver Air India et l’endroit où faire mon visa, qui ont déménagé tous les deux, pour constater au final que je dois procéder par e-visa. Tout ça pour ça, les infos sur le net et à Phnom Penh étaient donc fausses ?! Ne comprendrai jamais et me ferai une bonne montée en devant m’y reprendre à trois fois pour remplir ce putain de formulaire en ligne. Ça y est c’est fait, envoyé, accepté !!! J’ai mes billets, je pars demain pour Chennai et n’aurai que deux mois devant moi… Visite au minuscule quartier portugais Kudeejeen et cinéma ! « Le dernier Jedi », magnifique salle aux fauteuils inclinables et je n’ai pas choisi le plus cher, avec salutation au Roi avant projection !

Bientôt trois mois que je suis partie, petit bilan, même si donner des notes n’est pas mon fort. Excentricité, diversité, raffinement et efficacité thaï. Simplicité, discrétion et fraîcheur laotienne. Zizanie, splendeurs naturelles et conditionnement vietnamien. Spontanéité naturelle à l’africaine pour le Cambodge avec ces femmes qui portent leurs charges sur la tête, tellement plus beau que ces plateaux où l’on sent la douleur à chaque pas.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s